Erwan Balanant rappelle que le harcèlement au travail n’a été pris en compte qu’à partir du moment où le législateur l’a inscrit dans le Code pénal. 

« L’ambition du texte est de créer » un « électrochoc nécessaire », explique mercredi 1er décembre sur franceinfo Erwan Balanant, député MoDem du Finistère Quimperlé-Concarneau et auteur d’une proposition de loi, soutenue par le gouvernement, pour renforcer les sanctions contre le harcèlement scolaire sous toutes ses formes. Le projet est présentée mercredi à l’Assemblée nationale, alors que selon des estimations entre 800 000 et un million d’élèves en sont victimes.

Lire l’interview sur le site de France Info.

Souscrivez à ma lettre d'information

Rejoignez notre mailing list et recevez les dernières informations de la circonscription et de l'Assemblée nationale.

Merci pour votre inscription !