INTERVIEW – Le député MoDem Erwan Balanant défend à partir de mercredi une proposition de loi sur le harcèlement scolaire. Il explique au JDD son texte qui prévoit notamment la création d’un délit pénal relatif au phénomène.

Deux semaines après la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école, l’Assemblée nationale examine à partir de mercredi une proposition de loi sur le sujet. Porté par le député MoDem du Finistère Erwan Balanant, le texte, examiné en procédure accélérée, doit notamment permettre de combler un vide juridique en inscrivant le harcèlement scolaire dans le code pénal. L’élu, qui a déjà rendu un rapport en 2019 sur le sujet, avait fait inscrire cette notion dans le code de l’Education à l’occasion du débat sur la loi pour une Ecole de la confiance. « Il s’agit maintenant de déclencher une prise de conscience de toute la société », explique-t-il auprès du JDD.

Lire la suite sur le site du JDD.

Souscrivez à ma lettre d'information

Rejoignez notre mailing list et recevez les dernières informations de la circonscription et de l'Assemblée nationale.

Merci pour votre inscription !