Examen du PLFSS pour 2022

Examen du PLFSS pour 2022

Lundi 30 novembre, je suis intervenu en séance publique lors de l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022. Au nom du groupe MoDem et Démocrates apparentés, j’ai soutenu ce dernier budget social de la mandature qui doit permettre de mettre en œuvre des mesures qui garantissent à tous l’accès à des droits et à une protection sociale juste et solidaire.

Ce budget permet de poursuivre la mise en œuvre des engagements du Ségur de la Santé, avec 12,5 milliards d’euros pour 2022.

Ce texte protège également nos aînés. Dès 2022, il transformera radicalement l’accompagnement de la perte d’autonomie, et amorcera la création du service public de l’autonomie souhaité par le Président de la République.

Enfin, il permet d’améliorer la prévention et l’accès au soin, avec, notamment, la contraception gratuite pour toutes les femmes jusqu’à 25 ans.

Retrouvez mon intervention en vidéo :

Adoption de la loi « Accélérer l’égalité économique et professionnelle »

Adoption de la loi « Accélérer l’égalité économique et professionnelle »

Lundi 13 décembre, je suis intervenu au nom du groupe MoDem et Démocrates apparentés en séance publique lors de l’examen des conclusions du rapport de la commission mixte paritaire sur la proposition de loi « Accélérer l’égalité économique et professionnelle ».

Cette loi marque une étape essentielle pour adapter le marché du travail aux femmes et aux hommes et pour accélérer la participation des femmes à la vie économique et professionnelle. Plusieurs mesures y contribuent :

  • instauration de quotas de 40% aux postes dirigeants des grandes entreprises d’ici 2030 ;
  • mise en place d’un nouvel index de l’égalité dans l’enseignement supérieur ;
  • favorisation de l’entreprenariat féminin en facilitant l’accès des entrepreneures à l’investissement public (Bpifrance) ;
  • Amélioration de l’insertion professionnelle des bénéficiaires de la prestation partagée d’éducation de l’enfant et facilitation de l’accueil en crèche des enfants de familles monoparentales pour faciliter la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle ;
  • Versement des salaires et de la majeure partie de prestations sociales sur le compte bancaire de la personne titulaire du compte pour favoriser l’autonomie financière.

Retrouvez mon intervention en vidéo :

Loi de 1905 : la célébration des 116 ans à Concarneau

Loi de 1905 : la célébration des 116 ans à Concarneau

Samedi matin à Concarneau, le léger crachin n’a pas démotivé une petite foule de citoyens de tous âges d’assister à la célébration du 116e anniversaire de la loi de 1905.

Au pied de l’arbre de la laïcité, l’ambiance était certes chaleureuse, mais la distanciation imposée et respectée, alliée au temps maussade, faisait planer une atmosphère particulière.

Lire la suite sur le site du Télégramme.

Pays de Quimperlé. Les agriculteurs rencontrent le député Erwan Balanant

Pays de Quimperlé. Les agriculteurs rencontrent le député Erwan Balanant

Jeudi 9 décembre 2021, dans la soirée, une quinzaine d’agriculteurs du canton, membres de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles du (FDSEA) ont rencontré des élus locaux à Bannalec (Finistère).

Les agriculteurs FDSEA des cantons d’Arzano, Bannalec, Pont-Aven et Quimperlé (Finistère) se sont réunis lors de leur assemblée cantonale annuelle, dans la soirée du jeudi 9 décembre 2021, en présence du député Erwan Balanant (Modem) et de la maire du Trévoux, Élina Vandenbroucke, dans la salle municipale de Saint-Jacques.

Cette réunion a été l’occasion de faire le point sur les actions menées tout au long de l’année, qui ont été fortement perturbées par le contexte sanitaire, et d’aborder tous les dossiers d’actualité impactant le quotidien des adhérents.

Lire la suite sur le site de Ouest France.

Les députés se penchent sur un nouveau délit de harcèlement scolaire

Les députés se penchent sur un nouveau délit de harcèlement scolaire

Le texte prévoit un volet pénal, avec des peines pouvant atteindre dix ans de prison et 150.000 euros d’amende lorsque les faits auront conduit la victime à se suicider ou à tenter de le faire.

Un nouveau délit pour lutter contre un fléau qui empoisonne la vie des élèves et des familles: les députés s’emparent mercredi 1er décembre d’une proposition de loi contre le harcèlement scolaire, un phénomène contre lequel les pouvoirs publics entendent muscler leur réponse. Un peu plus de trois semaines après un train de mesures annoncées par Emmanuel Macron, l’Assemblée nationale va tenter d’apporter sa pierre au combat contre le harcèlement scolaire à travers un texte cosigné par les trois groupes de la majorité (LREM, Modem et Agir).

Lire l’article sur le site du Figaro.

Souscrivez à ma lettre d'information

Rejoignez notre mailing list et recevez les dernières informations de la circonscription et de l'Assemblée nationale.

Merci pour votre inscription !