Deux députés MoDem, Erwan Balanant et Sylvain Waserman, proposent de modifier la Constitution afin de sauver la Loi Molac.

Trois questions à Erwan Balanant, député MoDem du Finistère

Avec le député Sylvain Waserman (Bas-Rhin), vous adressez une proposition du groupe MoDem à la mission Kerlogot-Euzet, chargée par le Premier ministre de trouver des solutions après la censure partielle de la loi Molac par le Conseil constitutionnel. Quel est votre constat ?

Pour la première fois depuis 30 ans, les députés de tous bords politiques ont adopté une loi pour protéger et promouvoir les langues régionales. Nous regrettons la décision du Conseil constitutionnel. Elle sème le trouble et menace le choix de nombreuses familles et l’existence même de l’enseignement immersif. Considérer que les langues régionales et leur enseignement immersif contreviendraient à l’article 2 de la constitution et à l’affirmation du français comme langue de la république est un contresens historique, sociologique et politique. La méthode dite de l’enseignement immersif des langues régionales contribue à la transmission de notre patrimoine linguistique et à l’apprentissage des langues vivantes.

L’article dans son intégralité sur Ouest France : https://www.ouest-france.fr/bretagne/langue-bretonne/langues-regionales-au-legislateur-de-faire-evoluer-la-loi-eb3e1e64-ce9c-11eb-b4ff-0d8695c0f225#error=login_required&state=6e6dc433-55ff-42d6-abd3-880df8468ceb

Souscrivez à ma lettre d'information

Rejoignez notre mailing list et recevez les dernières informations de la circonscription et de l'Assemblée nationale.

Merci pour votre inscription !