Le député de la circonscription Concarneau-Quimperlé (Finistère), Erwan Balanant, dévoile les aides accordées par l’État au titre de la Dotation de soutien à l’investissement local.

La Dotation de soutien à l’investissement local est un levier indispensable à la relance de l’activité, dit Erwan Balanant, député de la circonscription Concarneau-Quimperlé.

Cette DSIL permet aux communes ou aux communautés de commune de financer leurs grands projets d’investissement. Dans le contexte très particulier de la crise sanitaire et économique, le gouvernement a fait le choix de soutenir davantage l’activité des entreprises par l’intermédiaire de cette dotation.

Pour les territoires de Concarneau et Quimperlé, c’est près d’1,5 million d’euros qui permettra aux communes de participer pleinement à la relance de l’économie locale. :

Dans le détail, cela donne : Quimperlé communauté, réhabilitation du réseau d’eaux usées du secteur Kerjoseph à Clohars-Carnoët : 200 000 € ; Quimperlé communauté, installation de systèmes photovoltaïques sur les bâtiments communautaires : 200 000 € ; Clohars-Carnoët, installation de systèmes photovoltaïques sur des bâtiments communaux : 114 575 € ; Mellac, rénovation énergétique des toits de l’école maternelle : 15 000 € ; Moëlan-sur-Mer, passage de chaufferies fuel en gaz naturel : 170 000 €.

Mais aussi, Pont-Aven, création d’un espace pluridisciplinaire d’accès aux soins : 100 000 € ; Tourc’h, programme d’aménagement de mobilités douces : 100 000 € ; Concarneau Cornouaille agglomération, aménagement d’une ZA sur la friche Bonduelle : 335 000 € Arzano, réaménagement de l’étage de la cantine : 100 000€.

De plus, le premier périmètre de la DSIL 2020 mobilisait 6 425 430 € pour le département du Finistère et était ainsi réparti sur les territoires de Quimperlé communauté et Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA) : Quimperlé, réaménagement de la cour du groupe scolaire de Kersquine : 105 020 € ; Tourc’h, revitalisation du centre-bourg (aménagements paysagers) : 75 000 € ; Guilligomarc’h, création d’une MAM (Maison d’assistantes maternelles) : 74 108 € ; Scaër, création d’une infrastructure de mobilité en centre-bourg : 80 000 €.

Après les mesures d’urgences de soutien à l’emploi et à la pérennisation de nos entreprises, le plan de relance de 100 milliards est mobilisé pour relancer une croissance économique plus innovante, plus robuste, plus écologique. Auprès des services de l’État et du préfet du Finistère, je serai l’ardent défenseur et le promoteur de la créativité entrepreneuriale de notre territoire, dit encore Erwan Balanant.

Pour relire l’intégralité de l’article, cliquez ici

Souscrivez à ma lettre d'information

Rejoignez notre mailing list et recevez les dernières informations de la circonscription et de l'Assemblée nationale.

Merci pour votre inscription !