A l’issue de son premier discours sur l’état de l’Union européenne devant le parlement européen, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé une proposition de réforme tendant à abolir le règlement « Dublin » pour le remplacer par un nouveau système européen de gouvernance de la migration plus juste et plus solidaire. Elle a notamment mentionné la création de structures communes pour l’asile et le retour.

Ces dernières années, les pays en première ligne d’arrivée des migrants (Grèce, Malte, Italie) faisaient face à une prise en charge disproportionnée, rendant les conditions d’accueil des personnes migrantes particulièrement difficiles.

La crise provoquée par la pandémie de Covid-19 a fragilisé encore ces pays en première ligne et les conditions sanitaires des camps d’accueil se dégradent de jour en jour.

 L’amélioration des conditions d’accueil des personnes migrantes  est au coeur de mes préoccupations. Je menais déjà des combats en ce sens lors de l’examen de la loi Asile et Immigration et je plaidais pour une refonte du système d’asile européen et l’abandon du règlement « Dublin »

Je salue donc l’initiative proposée par Ursula von der Leyen qui permettra, je l’espère, d’insufler un nouvel élan de solidarité entre les états de l’Union européenne.

Souscrivez à ma lettre d'information

Rejoignez notre mailing list et recevez les dernières informations de la circonscription et de l'Assemblée nationale.

Merci pour votre inscription !