Dans un courrier en date de mardi, le député (MoDem) du Finistère Erwan Balanant attire l’attention de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, sur les dégâts causés aux cultures par les choucas des tours.

Télégramme) Lecture : 2 minutes

Dans un courrier adressé à la ministre de la Transition écologique, le député Erwan Balanant propose la création d’un fonds d’indemnisation pour les dégâts agricoles causés par les choucas des tours.

Dans un courrier en date de mardi, le député (MoDem) du Finistère Erwan Balanant attire l’attention de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, sur les dégâts causés aux cultures par les choucas des tours.

« Puisque l’espèce est protégée, ne conviendrait-il pas d’indemniser les dégâts agricoles qui s’élèvent à plus d’un million d’euros, selon les estimations de la Chambre d’agriculture du Finistère ? Ne pourriez-vous pas mettre un fonds d’indemnisation en partenariat avec la Région Bretagne ? », demande à la ministre l’élu de la circonscription Concarneau-Quimperlé.

« Un fléau que nous ne maîtrisons plus »

En outre, « les dégâts provoqués impactant également les bâtiments publics et privés, il est nécessaire d’inciter les propriétaires d’habitations à prendre des mesures réduisant la reproduction des choucas qui utilisent les cheminées pour y établir leurs nids, estime le député. Un cofinancement associant les collectivités locales, l’État et les propriétaires apparaît indispensable pour engager une action d’envergure en ce sens ».
« C’est pourquoi, je vous serais reconnaissant de bien vouloir me faire connaître quelles actions l’État est prêt à mettre en œuvre pour aider nos agriculteurs, déjà en difficultés, à combattre un fléau que nous ne maîtrisons plus », conclut Erwan Balanant.

Pour relire l’intégralité de l’article, cliquez ici

 

Souscrivez à ma lettre d'information

Rejoignez notre mailing list et recevez les dernières informations de la circonscription et de l'Assemblée nationale.

Merci pour votre inscription !