Ce vendredi 18 octobre, Redon accueille la déclinaison régionale du Grenelle des violences conjugales, organisé par les députés LREM Gaël Le Bohec, Graziella Melchior et Erwan Balanant. Une conférence et projection grand public sont notamment au programme.

Le Grenelle des violences conjugales, lancé en septembre, s’invite à Redon. « C’est une initiative qu’on souhaitait décliner dans l’ensemble du territoire, en organisant des grenelles régionaux. Plus d’une douzaine de dates ont été fixées, dont celle du vendredi 18 octobre », explique Gaël Le Bohec. Le député de la 4e circonscription d’Ille-et-Vilaine s’est associé avec deux autres députés bretons du groupe La République En Marche (LREM), Graziella Melchior et Erwan Balanant.

« Si la trame et l’objectif sont identiques partout, chaque territoire s’adapte et essaye d’avoir une thématique locale : on va se pencher sur les violences conjugales en milieu rural, car cela correspond à ce que l’on rencontre sur le terrain », poursuit le vice-président de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances à l’Assemblée nationale.

Une rue inaugurée au nom d’une femme engagée

Concrètement, les députés ont essayé de rassembler toutes les personnes concernées par cette problématique, pour en parler : élus, médecins, gendarmes, victimes, associations… La journée commencera par l’inauguration d’une rue ou d’une place de la ville de Redon au nom d’une femme engagée pour les droits des femmes. « C’est important d’évoquer cette question des rôles modèles. Dans 95 % des cas, quand on parle d’un nom de rue, il est masculin. C’est l’occasion de souligner les efforts faits à Redon », indique Gaël Le Bohec.

Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes qui soutient ce Grenelle, rappelle : « Il ne faut pas oublier la prévention générale, ce combat culturel pour que les hommes entretiennent une relation égalitaire et empathique avec la gent féminine. Il va falloir faire des progrès, pour faire en sorte qu’ils considèrent la femme comme son égale. »

Des témoignages pour sensibiliser le grand public

En fin de matinée, les invités de ce Grenelle se rendront à la compagnie de gendarmerie de Redon pour un échange, avant une table ronde en début d’après-midi avec de nombreux acteurs : associations, gendarmes, élus, services d’aides et d’accompagnement… Les difficultés rencontrées en milieu rural y seront tout particulièrement évoquées. Puis, un échange avec le personnel médical du centre hospitalier de Redon – Carentoir est programmé.

Place ensuite à l’action grand public : une table ronde et conférence au Ciné Manivel. Deux victimes de violences conjugales, Aurore Overnoy et Julie Caré, témoigneront et échangeront avec le public. Puis, à 18 h 45, le film Jusqu’à la garde, de Xavier Legrand sera projeté.

« L’égalité hommes – femmes, c’est la grande cause du quinquennat. Nous l’avons mis en lumière dès la création d’En Marche et continuons d’agir en ce sens », conclut le député de la circonscription de Redon.

Ce vendredi 18 octobre, à 17 h au Ciné Manivel, témoignages de victimes de violences conjugales avant la projection à 18 h 45 du film Jusqu’à la garde, de Xavier Legrand. Première partie ouverte à tous, projection aux tarifs habituels.

Pour relire l’intégralité de l’article, cliquez ici