Quelle réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle pour le développement de nos territoires ?

« La précaution la plus grande qu’on puisse prendre n’est-elle pas de faire en sorte que les citoyens reçoivent une éducation de réelle qualité ? » Platon, La République

Dans la perspective de la refonte du modèle social Français que le Président de la République et la Ministre du travail appellent de leurs vœux, la réforme de l’apprentissage et de la formation apparaît comme un enjeu majeur de cette volonté.
Ainsi, le Gouvernement a pour objectif de faire de l’apprentissage une voie d’excellence et de porter la filière à un niveau d’importance d’ores et déjà reconnu dans d’autres pays européens. En effet, en France seuls 7 % des jeunes sont apprentis contre 15 % en Allemagne, alors même que près de 70 % des apprentis trouvent un emploi dans les sept mois qui suivent la fin de leur formation.
L’avenir se construit, dans un premier temps par l’enseignement à l’école, parfois combiné à la professionnalisation – l’apprentissage – et dans un second temps par la formation professionnelle qui suppose que les salariés aient conscience du fait que l’on apprend durant toute sa carrière professionnelle. Celle-ci doit d’ailleurs être envisagée dans une logique évolutive ; en effet, la réalité du monde du travail est telle que les nouvelles générations de travailleurs, issus d’un parcours long, court, ou même sans diplôme, n’exercent pas et n’exerceront plus le même métier toute leur vie.

 

En France seuls 7 % des jeunes sont apprentis
contre 15 % en Allemagne

 

L’apprentissage et la formation sont des enjeux qui concernent tant le territoire national que le territoire local et son développement économique, humain et social.
Nous désirons mettre en avant une nouvelle façon d’apprendre et de se former, qui consisterait à concilier la formation initiale avec des aptitudes professionnelles effectives. L’apprentissage des fondamentaux doit être renforcé tout en faisant en sorte que cela coïncide avec les besoins de l’entreprise.
C’est dans cet esprit que j’ai souhaité organiser une table ronde sur ce thème.
Cette Table ronde a pour ambition d’organiser une consultation autour des acteurs de cette filière, qu’ils soient institutionnels (région, chambres consulaires), économiques (PME, TPE), issus de L’Education nationale (professeurs de lycées professionnels) ou associatifs.
L’espace de débat ainsi créé permettra de mettre en lumière les points devant faire l’objet de transformation, et nous tenterons, ensemble, de jouer un rôle efficace dans le processus de refonte engagé par le Gouvernement.

Déroulé prévisionnel

14h00 Introduction : Les enjeux de la réforme

14h15 Première table ronde : Permettre à toutes et tous d’accéder aux métiers de demain

Comment concilier une formation initiale de qualité et des apprentissages techniques et professionnelles répondant aux enjeux des entreprises ?
Quels outils pour dynamiser la formation professionnelle tout au long de la vie ?

15H15 Questions réponses avec les lycéens

15h30 Deuxième table ronde : Connecter les entreprises, les territoires et les formations ?

Comment connecter la formation et l’apprentissage aux besoins des territoires ?
Comment répondre aux besoins de rapidité et d’agilité des entreprises ?
Comment co-construire des formations adaptées à la demande des entreprises et aux projets de développements des entreprises locales ?

16h30 : Conclusion.

Souscrivez à ma lettre d'information

Rejoignez notre mailing list et recevez les dernières informations de la circonscription et de l'Assemblée nationale.

Merci pour votre inscription !