BFMWeb - Vers la création de l' "outrage sexiste", nouveau délit contre le harcèlement de rue

Cinq députés de toutes tendances politiques ont préparé un rapport qui sera remis prochainement à Marlène Schiappa, Gérard Collomb et Nicole Belloubet. En concertation avec des associations et les forces de l’ordre, ils ont établi plusieurs propositions pour lutter contre l' »outrage sexiste ».

 

 

 

 

 

Des femmes marchent dans les rues de Lyon, le 12 mars 2008 (photo d’illustration). – JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

C’est l’un des grands chantiers du secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes. Une loi à trois volets pénalisant les violences sexistes et sexuelles est actuellement en préparation. Elle prévoit tout d’abord d’allonger le délai de prescription dans les cas de crimes sexuels, mais aussi d’établir un âge minimum pour le consentement des mineurs, et enfin de pénaliser le harcèlement de rue. Sur ce dernier point, Marlène Schiappa a demandé en septembre dernier à cinq députés de préparer un rapport afin de dessiner les contours d’une proposition de loi.